Votre local commercial a besoin d’un coût de neuf ? Vous avez besoin de le rendre plus fonctionnel pour permettre à vos employés de bien s’y sentir et d’offrir une meilleure qualité de service ? Toutefois, entre vouloir et pouvoir, il y a une différence.

Quelles sont les solutions de financement à votre disposition pour ce genre de rénovation ?

SCI patrimoniale

Cette solution est surtout destinée aux entreprises qui veulent faire un achat au nom propre du dirigeant. Elle est surtout faite pour alléger le passif du bilan professionnel. Donc, le dirigeant achète le local, mais le donne en location à son entreprise. C’est le même principe avec la SCI.

Donc si l’entreprise a besoin d’un agrandissement, la SCI couvre les travaux en tant que propriétaire. Mais il est ensuite payé par l’entreprise pour ces extras à faire. Si le dirigeant a acquis le local en son nom propre également, il peut payer la rénovation de sa poche et le faire payer par l’entreprise pour plus tard.

Crédit-bail immobilier

Le crédit-bail est comme avec la SCI, mais c’est une banque qui sera l’acquéreur et loue le local à l’entreprise qui fait office de crédit preneur. À la faim de ce crédit, l’entreprise peut faire valoir son option d’achat. Dans ce cas, s’il a besoin de faire des travaux en cours de contrat, il peut rallonger la durée ou tout simplement refinancer un actif pour avoir des liquidités.

Mais il peut également vendre des parts sociales pour fiancer ce genre de travaux. Seulement à la fin du contrat, l’entreprise a la possibilité de récupérer sa part. D’ailleurs, en termes de fiscalité, c’est la solution la plus intéressante.

Le crédit professionnel

Ce genre de crédit vous offre de payer l’intégralité des travaux tout en rallongeant le remboursement dans le temps. D’ailleurs, avec ce type de financement, il est possible d’envisager des travaux en dessous de votre capacité d’autofinancement. Cependant, avant de vous lancer dans ce genre de crédit, il faut s’assurer que vous ne risquez pas d’avoir un besoin urgent de liquidité à l’avenir, car dans ce cas, le crédit professionnel ne vous sera plus d’aucun secours.

Prendre en compte la situation de l’entreprise

Une entreprise en difficulté ne doit pas envisager de faire des travaux. Il est préférable de se concentrer sur des solutions pour faire rentrer de l’argent plutôt que sur la manière d’en dépenser. Il est vrai que rénover son local commercial peut donner un coup de boost à votre entreprise, mais ce n’est pas la meilleure solution si vous avez un problème de croissance. En revanche, si votre entreprise est en plein boom, la rénovation est un passage obligé.

D’ailleurs, une société en pleine expansion n’aura peut-être pas un problème de liquidité pour faire les travaux nécessaires et n’aura pas besoin d’un financement qui vient de l’extérieur. Par ailleurs, que votre entité soit en pleine croissance ou qu’elle ait du mal à décoller, un petit coup de neuf peut augmenter la motivation de votre personnel. La rénovation d’un local commercial demande réflexion, cette décision ne se prend pas à la légère.