image Les innovations portées par André-Jacques Auberton-Hervé

Les innovations portées par André-Jacques Auberton-Hervé

Les innovations portées par André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé est un précurseur de la révolution 4.0 de l'industrie en Europe. Il met l'innovation au cœur de la politique générale des entreprises qu'il a créées, 4A Consulting & Engineering en 2015 et Soitec en 1992. Auteur de l'essai « De l'audace » en 2016, ce docteur en physique des semi-conducteurs prône une quatrième révolution industrielle à la fois globale et à la pointe de la technologie. Zoom sur les innovations portées par ce visionnaire aux compétences reconnues.

La culture de l'innovation

André-Jacques Auberton-Hervé développe toute une culture autour de l'innovation, que ce soit au sein de 4A Consulting & Engineering ou de Soitec. Il élabore une stratégie d'innovation en rapport avec les besoins de chaque entreprise. L'innovation à adopter dépend de la culture et de l'histoire de l'entreprise. Ce changement implique un mode de management revisité et une vision globale de la performance de la société.

La culture de l'innovation est différente d'une entreprise à une autre. Le changement à apporter ne sera pas le même chez une société créée par un ingénieur que chez une société du digital. André-Jacques définit ainsi de manière simplifiée l'innovation comme étant la relation entre la créativité, la valeur et la réalisation. Il ne faut pas que l'innovation reste conceptuelle. Il est nécessaire de la mettre en œuvre pour anticiper les besoins d'une économie de plus en plus numérisée.

Un nouveau mode de management

Un mode de management efficace implique l'encouragement en continu de l'engagement des collaborateurs. Cela permet de ressortir des idées innovantes dans le cadre d'un lancement d'un nouveau projet par exemple. Les collaborateurs qui ont les bonnes stratégies peuvent participer pleinement à la réalisation des projets. Cette situation permet aux salariés de totalement s'investir pour une même cause : la réussite des actions menées.

L'autorisation de l'échec figure aussi parmi les innovations apportées dans le management. Cela permet aux collaborateurs de ne pas avoir peur de mettre en œuvre une stratégie innovante. Le management collaboratif doit donc donner une belle marge de manœuvre pour laisser libre cours à la créativité. L'échec permet de voir les points négatifs à améliorer en vue de mener des opérations plus précises à l'avenir.

Le partage et la veille stratégique

Pour privilégier l'innovation, il faut que les idées circulent au sein de la société. Cette situation est propice à l'adoption d'un virage technologique. Le partage permet de mettre en lumière le bon équilibre entre le maintien des opérations quotidiennes et la recherche de nouvelles opportunités. Il offre également la possibilité de faire ressortir des idées créatives, sources de changement. L'échange prend d'ailleurs en compte les mutations économiques et technologiques pour mieux anticiper un avenir certes prometteur mais encore incertain.

L'innovation telle qu'André-Jacques le conçoit implique la mise en place d'une veille stratégique. Cela donne l'occasion d'anticiper les changements afin de mieux les adopter. Il s'agit de voir ce que les concurrents entreprennent pour maîtriser les informations sur le marché. La cellule de veille étudie alors les données pour mettre en œuvre un plan d'action innovant qui répond aux exigences de la clientèle. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.4a-ce.com/presentation-andre-jacques-auberton-herve/

Autres articles