image L'affacturage, quels avantages pour les entreprises ?

L'affacturage, quels avantages pour les entreprises ?

L'affacturage, quels avantages pour les entreprises ?

Les entreprises recours actuellement à l'affacturage pour recouvrir leur dette. Seulement, quels sont les avantages d'une telle opération pour ces firmes ?

La flexibilité

Contrairement aux préjugés de certains entrepreneurs, la mise en œuvre de l'affacturage n'a rien de bien compliqué. Au contraire, cette technique de financement semble être extrêmement simple.il suffit en effet de céder les factures à un autre établissement. Ces procédures semblent flexibles, en raison de l'inexistence d'un plafond de financement. L'unique limite de financement réside dans la garantie octroyée sur un client.

Le déblocage rapide

Les comités en charge de l'octroi de crédit de tous les établissements financiers ont coutume de se réunir de manière régulière. Au cours de ces sommets, les dirigeants peuvent décider de passer une demande de transfert de facture. Cette initiative déclenche dans l'immédiat les procédures de financement. En à peine quelques jours, une solution d'affacturage peut avoir lieu. La livraison de la créance ainsi que celle du solde de la balance client auront ensuite lieu dans les prochaines 24 heures.

Le financement des entreprises

Les entreprises en cours de création peinent souvent à obtenir une aide financière. Malgré les procédures administratives contraignantes, les investisseurs peuvent refuser l'octroi de crédit par manque de conviction. Heureusement, une autre solution s'offre aux entrepreneurs devant un tel contexte : l'affacturage. Il est envisageable d'offrir un financement aux sociétés en cours de création sans lui réclamer un bilan.

Le paiement des créances export

Outre les créances domestiques sur le sol français, les créances export et grand export de l'entreprise peuvent également être couvertes par l'affacturage. Cette technique novatrice constitue une manière de témoigner de la performance du factor. Celui-ci apporte une expertise à l'établissement et permet, par la même occasion, d'élargir ses horizons au-delà des frontières.

Des solutions sur mesure

L'affacturage suggère 3 services, en l'occurrence la gestion du poste client, la garantie ainsi que le financement. Ces différentes prestations varient en fonction du type de poste client ainsi que l'envergure de la société. Une entreprise disposant d'un poste client et de factures de petites tailles correspond à une remise de solde de la balance en financement. Les entreprises qui préfèrent taire leur opération d'affacturage se lancent ainsi sur l'affacturage confidentiel.

Le privilège sur la loi Dailly

En général, la loi Dailly consiste en un dispositif visant à financer les créances, sans pour autant octroyer une assurance-crédit sur les factures et les recouvrements. Au contraire, l'affacturage couvre les créances, les financements et les garanties. La loi Dailly est limitée chaque année par les banques, tandis que le financement par l'affacturage reste illimité, c'est-à-dire, sans plafonnement.

Le privilège sur l'escompte

L'escompte consiste à financer les traites versées par l'entreprise sur ses clients. À l'inverse, l'affacturage couvre la majorité des factures sur les clients. L'escompte nécessite un retour de la traite signée par le client, en vue d'acquérir le financement de l'entité. Contrairement, l'affacturage réclame uniquement l'envoi de la créance, afin d'engager les processus de financement. L'escompte, au même titre que le Dailly n'offre aucune garantie des créances et des recouvrements de la totalité des factures. Au contraire, ces options sont envisageables dans le cadre d'un affacturage. Pour déclencher les processus d'affacturage, il est judicieux de se tourner vers les banques de grande envergure, à l'instar de la Banque Delubac, dont le gérant est Serge Bialkiewicz.

Autres articles